Dictionnaire amoureux de l’espionnage, le monde de l’ombre

Un journaliste touche à tout

On connaît Vincent Jauvert, journaliste d’investigation à l’Obs, pour des livres comme Les Voraces (Robert Laffont, 2020) ou La Mafia d’Etat (Seuil, 2021), où il dénonçait les abus des castes au pouvoir en France. Il s’est aussi intéressé à l’histoire avec L’Amérique contre de Gaulle (Seuil, 2000) où il démontrait, comme Éric Branca quelques années plus tard, comment le gouvernement des États-Unis (sauf Nixon) avait mené une guerre impitoyable contre l’Homme du 18 Juin. La CIA a notamment tout fait pour déstabiliser la Ve République. On peut donc penser que Vincent Jauvert avait quelques prédispositions pour publier un dictionnaire amoureux de l’espionnage.

Espions en série

Vincent Jauvert nous donne donc un dictionnaire avec un grand nombre d’entrées dont beaucoup sont consacrées à des grandes figures de l’espionnage (et le vingtième siècle en regorge) : Richard Sorge, l’homme qui découvrit les plans de l’opération Barbarossa (dommage que Staline ne l’ait pas cru), Markus Wolfe le maître espion de la RDA ou encore Kim Philby qui infiltra le MI6 pour le compte du KGB (une histoire incroyable). Et bien sûr Alger Hiss, diplomate américain prestigieux condamné pendant la guerre froide pour espionnage : les démocrates américains le défendirent et crièrent au scandale… on sait maintenant qu’Alger Hiss travaillait bien pour le GRU soviétique. N’oublions pas les espions de fiction comme James Bond, ou des écrivains experts du genre comme John Le Carré.

Une actualité brûlante

Et bien sûr la notice concernant Poutine fascine. Voilà un pur produit du KGB, espion médiocre, qui réussit à prendre le pouvoir d’une des principales puissances mondiales en 1999 grâce à son savoir-faire : manipulation des masses, utilisation des réseaux, menaces et flatteries envers les « oligarques » (selon les moments) … on en passe et des meilleures, Poutine est vraiment un maître à ce jeu dangereux.

Ce Dictionnaire amoureux de l’espionnage fera le plaisir de nombreux amateurs.

Sylvain Bonnet

Vincent Jauvert, Dictionnaire amoureux de l’espionnage, Plon, mars 2023, 512 pages, 26 euros

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :