Harley Quinn, plus sexy que jamais dans Little Black Book !

Couverture du comics Harley Quinn - Little Black BookDans Little Black Book, Harley Quinn fait son ultime apparition avant la version Rebirth. 6 épisodes légers et accessibles aux néophytes, qui séduiront les nouveaux lecteurs comme les anciens. Et attention, cette fois-ci, la belle cinglée invite Neal Adams ou Simon Bisley, des artistes dont la réputation n’est plus à faire !

 

 

Quand Harley Quinn apprend qu’un criminel londonien prévoie de tendre un piège mortel à Wonder Woman, l’occasion est trop belle pour la criminelle déglinguée. Elle tient (enfin !) l’occasion de collaborer avec l’Amazone dont elle est fan depuis toute petite ! Et cette rencontre n’est que la première d’une série : Harley Quinn va bientôt faire équipe avec Zatanna, Green Lantern, Superman ou Lobo !

 

 

Une héroïne fofolle

Le « Little Black Book » du titre de cet album, c’est un petit journal intime dans lequel Harley Quinn raconte ses aventures délirantes. Voilà l’occasion pour DC Comics d’organiser des rencontres entre son anti-héroïne à succès et certaines de ces vedettes. Ce procédé n’est pas sans rappeler les team-up, un prétexte pour se faire croiser des personnages qui d’ordinaire n’ont que peu de chance de le faire. Malgré le caractère « foufou » de l’héroïne, l’unité de l’intrigue est assurée par Jimmy Palmiotti et Amanda Conner, couple à la ville et scénaristes depuis quelques années des séries Harley Quinn.

 

Extrait du comics Harley Quinn - Little Black Book
crédit : Billy Tucci, Joseph Michael Linsner (DC Comics)

 

Des invités connus et d’autres beaucoup moins

Harley Quinn s’invite donc auprès d’une poignée de super-héros DC. Passons rapidement sur Wonder Woman ou Green Arrow pour nous arrêter sur des personnages moins populaires. Quel plaisir de retrouver ici Lobo, le mercenaire extra-terrestre ultra-violent imaginé par Keith Giffen ! Nous avions déjà pu le retrouver dans le récent tome 2 de Justice League International (toujours chez Urban Comics). Évidemment sa rencontre avec Harley Quinn fait quelques étincelles.

Autres personnages, beaucoup moins connus puisqu’inédits en France : les Bombshells ! Ces super-héroïnes DC version justicières de la Seconde Guerre mondiale font ici une apparition remarquée via une aventure délurée. Ce n’est pas une, mais bien 2 Harley Quinn qui affrontent… Adolf Hitler, rien que ça ! C’est ce genre de digressions totalement cinglées qui font le charme de cette publication. Croisons les doigts, au passage, pour qu’Urban Comics ait la bonne idée de traduire prochainement la série sympathique série Bombshells.

 

Extrait du comics Harley Quinn - Little Black Book
crédit : Neal Adams (DC Comics)

 

Des dessinateurs vedettes

Enfin, ce Little Black Book est l’occasion pour DC Comics de réunir dans une même série des dessinateurs particulièrement réputés. Qui dit Lobo, dit forcément Simon Bisley : l’illustrateur anglais ne faillit pas à sa réputation et livre un épisode trash (au point qu’il a fallu cacher certains détails anatomiques).
Autre dessinateur attendu, Neal Adams livre une parodie appuyée et délicieuse de son célèbre Superman vs. Muhammad Ali. Le dessin d’Adams accuse son âge, certes, mais reste toujours convainquant. Difficile de bouder son plaisir.
Enfin, les autres épisodes permettent de retrouver, parfois trop brièvement, des illustrateurs comme Joseph Michael Linsner ou Billy Tucci, respectivement les créateurs de Dawn et de Shi, des super-héroïnes en vogue dans les années 90. Et enfin signalons le toujours excellent John Timms, que les habitués d’Harley Quinn connaissent bien puisqu’il travaille sur la série régulière depuis ses débuts.

 

Harley Quinn reviendra dès le mois de janvier 2018, dans sa déclinaison Rebirth cette fois. Autant dire qu’on l’attend de pied ferme.

 

Stéphane Le Troëdec

 

Amanda Conner, Jimmy Palmiotti (scénariste), Neal Adams, Simon Bisley, John Timms, Joseph Michael Linsner, Billy Tucci (dessinateur), Harley Quinn – Little Black Book, Urban Comics, collection DC Deluxe, novembre 2017, 256 pages, 22,50 euros

 

Bouton Lire un extrait

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :