Une guerre au loin, vertige de la violence

Un nouveau point de vue sur les débuts de l’Indochine française

Voici la réédition d’Une guerre au loin, ouvrage paru initialement aux Belles Lettres en 2016 et prix Augustin Thierry des Rendez-vous de l’Histoire de Blois en 2016. Cet ouvrage très original est l’œuvre de Sylvain Venayre, ancien élève d’Alain Corbin et déjà auteur des Origines de la France (Seuil, 2013), qui se propose de relire la prise des forts de Huê en 1883 à travers le récit qu’en fit un des participants de la bataille, l’écrivain Pierre Loti, célèbre en son temps et plutôt oublié aujourd’hui.

L’écrivain, le marin et le scandale

Pierre Loti donc, ou plutôt Julien Viaud. Voilà un itinéraire singulier. Après avoir perdu son frère Gustave, chirurgien naval, il choisit lui aussi une carrière d’officier dans la marine. Après avoir participé à la guerre de 1870, il fait ses premiers voyages et va à Tahiti où il se choisit son nouveau nom, Loti. Il publie ses premiers romans et participe donc à la conquête de l’Annam pour le compte du gouvernement de Jules Ferry, qu’il exècre. Il en donne le récit pour Le Figaro et le scandale éclate vite. Car Loti ne cache rien de la violence des soldats français et des massacres perpétrés. Rappelé en France, tancé par le ministre, Loti ne comprend pas. Il avait cru célébrer l’héroïsme et peindre la guerre. Quand on relit son texte aujourd’hui, on a l’impression, trompeuse, que l’auteur dénonce la violence…

Relire l’histoire

Si Loti n’était pas un zélateur de l’expansion coloniale, il y a participé sans remords, à un moment où on ne parlait pas encore d’impérialisme colonial. Et tous les pays européens y participent. Selon Sylvain Venayre, Loti est en fait un témoin, presque involontaire, de l’évènement. En bon écrivain/journaliste, il enregistre donc ce dit évènement, même sans ses « tremblements ». Pierre, comme l’appelle l’historien, par ses choix littéraires, avait brouillé la frontière entre fiction et réalité. Et nous trouble encore avec ce récit de la violence des hommes. Voici un livre fascinant.

Sylvain Bonnet

Sylvain Venayre, Une guerre au loin, La Découverte, mai 2023, 176 pages, 11 euros

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :