« Détox », l’aventure de la déconnexion

Jim & Antonin Gallo se sont bien trouvés pour raconter ensemble et en images cette histoire désopilante de l’aventure d’une Détox. Basée sur le vécu d’un ami de Jim qu’il retrace avec beaucoup d’humour. On imagine tout à fait la bande à Lhermitte en reprendre les dialogues dans un film de boulevard !

Matthias d’Ogrement, parisien, directeur d’une société spécialisée en rachat de société en faillite qu’il remonte et revend, n’a pas de temps à perdre. Son job c’est sa vie, qu’il dévore à chaque instant. Marié et père de deux enfants dont il ne se soucie guère, comme de sa femme d’ailleurs.

Son emploi du temps est réservé à son boulot qui l’accapare si ce n’est sa jeune assistance dont il prend le temps de profiter d’un plaisir partagé, ce qui ne lui fera pas perdre son embonpoint. A cent à l’heure il enchaine ses occupations jusqu’au décès sous ses yeux de son assistante par AVC.

Un précédent rendez-vous avec son médecin qui l’alerte sur les dangers de la vie qu’il mène : boulot, clopes, alcool, nuits courtes et l’enterrement va le bouleverser suffisamment pour s’enfuir, sans avertir, à l’autre bout de la France, pour retrouver un stage de détox dont on lui a parlé quelques jours au paravent.

Ah lui ? il nettoie notre hôte des ondes électromagnétiques de son portable »

Il débarque au milieu de l’Ardèche mais surtout au milieu de nulle part et se retrouve dans un monde inconnu où la seule nourriture est une boisson à base de romarin. Libéré de ses clefs et portable à l’arrivée il va devoir se retrouver face à lui dans une tente et se vider la tête.

Dès les premiers instants il pense débarquer chez les fous et il ne va pas tarder à vouloir s’échapper. La vigilance de chaque instant ne lui permettra pas, dans l’intérêt général mais surtout de lui, le stagiaire en détox !

Va-t-il tenir ? Trouver ce qu’il est venu chercher ?

Hilarant de drôlerie

Pardon mais votre stage c’est quoi au juste ? Tendance vegan-chakra-beatnik et là-dessus on saupoudre un peu de christianisme ? »

On s’imagine tous partir comme Matthias pour faire le vide, tiraillés par une vie trépidante où chaque minute est comptée, le boulot, la famille, les courses, les copains, les comptes Instagram, Facebook qui nous poussent à être hyper connectés, nous vivons une vraie une vie de marathonien. Mais nous ne partons jamais, pas le temps !

Cette fresque, tirée d’une histoire vraie, nous fait un peu réfléchir sur notre situation, allons-nous tenter notre chance, nous ressourcer cet été ? Prendre un nouveau départ ?

Jim et Antonin Gallo sous une tonalité sépia et orangée amènent l’histoire avec beaucoup de douceur, une perception presque aromatique, presque réconfortante envers nos peurs et nos reproches.

Xavier de la Verrie

Jim (scénario et dessin des personnages) et Antonin Gallo (dessins des décors et mise au gris), Détox, tome 1/2 Le déni, Grand Angle, mars 2019, 80 pages, 16,90 eur


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :