Omaha beach, 6 juin 1944 : un jour très long

Historien de la seconde guerre mondiale

Responsable des collections au Mémorial de Caen, Christopher Prime a déjà publié des ouvrages concernant la seconde guerre mondiale et la bataille de Normandie : il a par exemple publié Les Commandos SAS dans la seconde guerre mondiale (Tallandier, 2013) et La Bataille du Cotentin (Tallandier, 2015), ouvrages d’histoire militaire bien documentés. Il a publié Omaha Beach en 2011 et cet ouvrage est ici republié en poche dans la collection « Texto ».

 

Des sacrifices sanglants

Une chose est certaine : les soldats américains engagés sur la plage d’Omaha ont souffert énormément et les taux de pertes sont les plus importants. Ils ont eu à faire face à un adversaire résolu, déterminé, en plus d’une météo très déprimée. Un film comme The big red one, réalisé par le grand Samuel Fuller (présent le 6 juin sur la plage d’Omaha), en rend compte ainsi que le très surestimé Il faut sauver le soldat Ryan de Steven Spielberg. Il faillait une sacrée dose de courage et de sens du devoir, d’abnégation, pour aller à ce qui ressemblait fortement à l’abattoir ce jour-là…

 

 

Un adversaire qui force le respect

Le débarquement, on l’a vu, faillit être annulé à cause de la météo et Eisenhower prit sur lui la décision de le lancer. En face, Hitler et la Wehrmacht sont persuadés que l’opération aura lieu dans le Pas de Calais et y massent des troupes. Rommel, ce jour-là, est parti rejoindre sa femme pour son anniversaire. Cela n’empêchera pas les soldats allemands, qu’ils soient vétérans du front de l’est ou jeunes recrues, de se battre courageusement, avec intensité. Même s’ils finissent pas plier sous le nombre et sous les bombardements, les soldats allemands font le job et abattent nombre d’américains sur les plages. Cela annonce les durs combats qui suivront dans le bocage normand.

Un bon ouvrage d’histoire militaire.

 

Sylvain Bonnet

Christophe Prime, Omaha Beach, Tallandier, « texto », mai 2018, 320 pages, 9, 50 euros

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :