La Cité du bonheur, une BD dans l’univers de Shaan

Le créateur du jeu de rôle Shaan, Igor Polouchine, développe avec son compère Rodolphe Gilbert un album issu du jeu. La Cité du bonheur peut se lire seule, mais aussi comme une introduction à leur fabuleux univers.

Une ville oubliée

Les humains ont colonisé la planète Héos. A leur manière, c’est-à-dire avec violence et mépris. La résistance mis le temps mais est parvenue à s’en libérer. Et la Cité du Bonheur, autrefois reliée à la capitale par un Aérotrain, est à présent isolée du monde. Les peuples qui y survivent se sont organisés au mieux, et les quelques humains qui y sont restés tentent de ne pas trop se faire remarquer. La ville est propice aux aventures, comme tout point éloigné des autorités, et c’est dans une ambiance western que les personnages vont évoluer.

Ted, jeune humain assez roublard être peu sympathique, s’embarque malgré lui dans une drôle de combine. Sa petite bande, composée de trois des dix races du jeu, va devoir affronter un gang, un esprit, leurs propres démons, les parents… et eux-mêmes, car ils sont issus de la longue histoire de la ville et tous ne viennent pas du même camp ! Ainsi les comptes vont aussi se régler comme en héritage…

Très rythmée, l’histoire plonge les personnages au cœur d’un univers vaste mais qui fonctionne comme un huis-clos, celui de la vaste citée oubliée par l’administration centrale. Une lointaine province loin de la Rome où quatre adolescents vont devoir réussir là où les adultes ont échoués, tout en se confrontant à eux-mêmes comme dans un bon scénario. Car cet album c’est aussi cela, un bon scénario issu d’un univers riche et parfaitement cohérent. La magie du JDR en action !

Introduction à Shaan

La Cité du bonheur est une histoire complète et autonome. Elle met l’accent sur l’action et, bien qu’elle survole certains aspects, elle est vraiment efficace. Les illustrations tiennent pour une grande part au plaisir de l’album, Fabrice Weiss, avec beaucoup de talent, transporte le lecteur dans un univers riche et varié qu’il connaît bien pour avoir illustré plusieurs éléments du jeu. Le lecteur est plongé dans un monde de technologie et de magie, de guerre et de politique, tout ce qui fait la complexité et l’intelligence du jeu.

Dans une ambiance très vive et proche de la SF d’action, La Cité du bonheur est une excellente manière de découvrir le jeu (pour les retardataire).

L’album est complété d’un dossier de présentation de l’univers de Shaan, les races, les ressources, la puissance magique : comme une invitation à se réunir autour d’une table et à lancer ses dés !

Loïc Di Stefano

Igor Polouchine et Rodolphe Gilbert (scénario), Fabrice Weiss (dessin), La Cité du bonheur, Drakoo, juin 2022, 56 pages, 15,90 eur

Lire un extrait

Découvrir l’univers du jeu Shaan

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :